21-01-07

poème

J'ai lu, et relu en nouveau... et maintenant je le partage avec vous.
La poésie de Jean Cocteau me fait mal, un mal que vous ne pouvez pas imaginer.
Mais en même temps je ne sais plus quoi dire car c'est une douleur si douce et lente.
Une brûlure délicieuse, que j'embrasse avec plaisir.


Geen opmerkingen:

Een reactie posten